Originaires des différentes rives de la Méditerranée, Maura Guerrera, Annie Maltinti, Kalliroi Raouzeou, Nadia Thiguidet et Sylvie Paz se sont réunies autour du désir de rendre hommage à la poésie féminine. Les cinq chanteuses des Dames de La Joliette ont évolué dans le bain des musiques traditionnelles polyphoniques : provençales, grecques, italiennes, hispaniques, urbaines.
Elles ont été rassemblées par le compositeur Gil Aniorte Paz qui a mis en musique des textes de poétesses du monde : Beatriz de Dia, Louisa Paulin (poétesses de langue occitane), Gabriela Mistral (Chili), Cecilia Meireles (Brésil), Louise Labé (France), Maria Polydouri (Grèce), AldaMerini (Italie), Alfonsina Storni (Argentine).
Fortes et puissantes, elles nous emportent dans leurs combats en occitan, en français, en grec, en italien, en sicilien et en espagnol. En effet, Les Dames de La Joliette croisent le fer et s’interpellent à coup de pandeiro, de tamureddu, de bongos. Pas de quartiers, les hommes ne seront pas épargnés. Femmes au travail, chants de guerre, poèmes d’amour, chants récoltés et revisités, compositions originales, Les Dames de La Joliette se veulent héritières de l’esprit de résistance et de vie de toutes ces femmes, poétesses ou femmes du monde, qui luttèrent, à l’image de leurs illustres ainées du « Bastion des Dames » de Marseille qui défendirent courageusement la ville lors d’une invasion ennemie.
Les Dames de la Joliette racontent l’épopée de femmes à travers le monde.

Kalliroi Raouzeou : chant, piano, guitare
Maura Guerrera : chant, percussions
Sylvie Paz : chant, palmas, percussions
Nadia Tighidet : chant, percussions
Annie Maltinti : chant, percussions

Instrumentarium percussions : table préparée, surdo, pandeiro, bendir, cajon, derbuka, tammurieddu

Gil Aniorte Paz : direction artistique

RÉSERVER EN LIGNE